Honneur à une grande « d’Ame « , porte-parole d’un Araucaria à Colpo, Morbihan

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
araucaria cir 3.50 m

Il y a 1 an le 11 janvier 2016, qui se souvient de l’Araucaria araucana qui trônait depuis plus de 150 ans dans le domaine de la Princesse  Élisa Napoleone Baciocchi à Colpo, Morbihan. Qui d’entre vous ont pris maintes et maintes fois la 2×2 voie Vannes Pontivy et ont salué ce bel arbre, un arbre puissant, vigoureux, plein de bonnes énergies ? Lesquels d’entre vous se sont mobilisés localement comme Christiane pour faire sa part de Colibri en essayant de préserver ce patriarche breton, ce doyen végétal qui dominait la route.

Pourtant ce 11 janvier 2016 il fut abattu, arraché et coupé en plusieurs morceaux.

Ah bien sûr, ce n’était qu’un arbre…Comment se fait-il alors qu’un important recensement d’arbres remarquables de Bretagne existe et que celui-ci n’avait jamais été répertorié et protégé alors que tous les services qu’il soit d’état, municipal, départemental, régional, environnemental étaient fort bien au courant depuis des années de cet Araucaria centenaire, phare végétal, trésor vivant du Morbihan?

Christiane Peltier-Bernardini, tellement émue devant les pousses vivantes et vertes de l’Araucaria

Hommage : En tant que photographe d’arbres vénérables ayant bourlingué dans plus de 50 pays à la quête des arbres millénaires, j’avais été mis au courant par madame Peltier-Bernardini de cet arbre en danger, car en fait le plus dangereux, ce n’était pas l’arbre mais bien l’Homme et notre société actuelle qui va bien trop vite, à en détruire la nature depuis des siècles. Nous allons en subir les conséquences !

Christiane m’a encore dit il y a quelques jours que j’étais une belle personne ! Je tiens à lui rendre un bel hommage pour son grand dévouement qu’il soit sociétal comme environnemental. Mesdames et Messieurs, arrêtons de mettre des préjugés, des images sur une personne sans la connaître. Enlevez vos masques et vos carapaces et allez embrasser le premier arbre venu en sortant de chez vous, en sortant de votre bureau en hommage à l’Araucaria (A comme Amour), en soutien à Christiane. Le ferez-vous ?

IRM, JH arbre de Vie

Arbres de Vie : Sachez aussi que nous sommes intimement liés à l’arbre même avant notre naissance, car dans notre cerveau nous avons un « arbre de vie », j’ai pu voir le mien sur un IRM. Alors faites ce qui est en votre devoir et pouvoir pour préserver votre propre Arbre de Vie ! Ce qui signifie protéger son environnement, ses liens sociaux, familiaux.

Si je suis une belle personne alors que je n’ai pas fait tout ce qui était en mon pouvoir pour sauver cet arbre, et bien Christiane est une grande dame ! Elle a une grande Ame !

En ce jour du 11 janvier 2017, 1 an après l’abattage de l’Araucaria, cet arbre qui était droit comme I, je souhaite par le biais du journal, rendre un hommage à cette humble femme, peu importe ce que l’on a pensé ou dit d’elle alors qu’elle s’est battue du mieux qu’elle pouvait pour cet arbre.

Je tiens aussi à rendre hommage à toutes celles et ceux, individus, associations pour la protection de la Nature de votre Bretagne et du monde entier, qui font ce qu’ils peuvent pour respecter la planète ! Bien trop souvent incompris, voir injuriés, menacés, emprisonnés, voire tués… alors qu’ils ne veulent que préserver la Vie de Dame Nature. Voyez-vous tous les dégâts et les réactions en chaine de notre planète et qui vont s’accentuer ? Le changement doit être maintenant, faisons évoluer nos consciences.

Chacun d’entre vous, d’entre nous, enfants ou adultes se doit de protéger les arbres, car ils représentent la Vie, la Paix, l’Amour.

De tous les temps, l’arbre a été un repère dans le paysage, un havre de paix, il est la générosité pure. Que donnons-nous en échange pour l’arbre ?

Autrefois, les arbres étaient plantés aux bords des routes à des fins militaires, médicinales, ornementales. Ils étaient sacrés !

Aujourd’hui, ils sont devenus des « mobiliers urbains », on fait croire aux riverains qu’ils sont dangereux et que de toute façon des arbres seront replantés. Mais que vont devenir tous ces arbres centenaires, millénaires alors qu’ils sont des trésors naturels, des patrimoines naturels.

Qu’elle est la place de l’arbre dans notre société actuelle ? Qui d’entre vous les reconnaissez comme ETRE VIVANT ?

Quelques exemples : récemment à Pordic (22), un cèdre décapité pour deux places de parking ? Quelle valeur botanique, ornementale pour ce cèdre comparé à la place de parking ?

Bourges et le parc de Serancourt : abattage et arbres centenaires sains complètement broyés, déchiquetés pour y construire une maison de la culture. A quand l’intégration paysagère dans tous les plans de l’urbanisme, préserver l’existant, tout en plantant d’autres arbres ? Certaines mairies vont même à abattre des arbres de leurs villes et de ne pas les inscrire sur les PLU-I. Trop facile ! Et c’est mieux de faire les carnages à 6h du matin !

Jarnac (16) abattage des tilleuls centenaires. Personne n’était au courant pas même la DREAL ?

Marseille : combien de parcs sont aussi détruits pour faire place à des complexes immobiliers alors qu’il nous faut préserver ces poumons verts citadins !

Paris / Boulogne Billancourt : destruction des Serres historiques d’Auteuil à des fins sportives et financières !

Gendarmes ou Gens d’Arbres : en 1997, la Gendarmerie Nationale avait lancé une campagne publicitaire « les gendarmes sont des gens d’arbres ». En fait ce sont les quelques brigades vertes connaissant les droits de l’environnement qui pouvaient verbaliser tout ce qui est atteintes à l’environnement. Mais où sont-ils ?

Connaissez-vous les arbres hémiplégiques ? Non ? Alors regardez tous ces arbres trognes, ou encore près des câbles, et aux bords des routes. Trouvez-vous cela normal tous ces étêtages ou tailles radicales ?

Que devient le tronc de l’Araucaria de Colpo ? 1 an après qu’est-il devenu ? Alors qu’il poussait tranquillement sur une route à fort trafic, séquestrant dans son être, son bois tout le carbone et offrant à nous les pollueurs son oxygène.

Ayant contacté la direction des routes du Conseil Départemental, l’on m’a indiqué où se trouvait les « morceaux » du tronc de l’arbre.

J’ai pu voir 4 énormes morceaux de 3,80 m de circonférence et de 4 m de long au moins. Impressionnant et émouvant.

J’ai pu aussi voir, admirer des jeunes pousses vertes tendres sur ces « morceaux ». La nature est si forte ! Même abattu et sans ses racines l’arbre ne demande qu’à vivre encore des siècles. A savoir que les Araucarias araucana existaient déjà il y a plus de 60 millions d’années au temps des dinosaures !

Ce sont des fossiles vivants ! Prenons-en de la graine !

Je souhaite alors proposer au Président du Conseil Départemental du Morbihan, soit de récupérer les parties existantes des troncs soit que tous ensemble nous décidions de sauver cet Araucaria en faisant des multiplications végétatives. Ce que l’arbre a déjà commencé à faire sans nous attendre !

Donnons une seconde chance à cet ARBRE DE VIE ! Vous pouvez laisser vos commentaires en bas de cette page. Merci !

 

Je suis un être vivant

Je suis un Arbre

Je transforme

Toute votre pollution

En oxygène

Pour que vous puissiez vivre

Alors à votre tour

Laissez-moi

Vivre

Et offrez-moi

Votre amour

Protégez-moi

SVP

Merci

Signé l’Arbre.

Ecrit par Jérôme Hutin

Le 11 janvier 2017 en Bretagne

http://arbresvenerables.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *